Alimentation

On sait aujourd’hui l’importance de l’alimentation dans le domaine de la santé. En l’absence de problèmes particuliers, la forme la plus efficace de prévention consiste à équilibrer les apports en privilégiant les fruits et légumes et en évitant la suralimentation. L’apport de germe de blé et de levure de bière, le choix des huiles végétales, le recours, autant que possible, aux céréales complètes et aux produits biologiques peuvent assurer cet équilibre. Ces conseils peuvent s’appliquer aux repas familiaux, pour le plus grand bénéfice de ses divers membres, jeunes ou moins jeunes. Rappelons que la consommation de soja réduit considérablement les risques de cancer du sein et que la prise quotidienne de cinq portions de fruits et légumes les réduit de moitié. Concernant les compléments alimentaires, une certaine prudence est de mise. Il est préférable de faire appel à des spécialistes (nutritionniste, naturopathe, etc…) et d’éviter de trop pratiquer l’automédication.

Les Grands Principes à retenir pour bien manger et ne pas grossir.

1/ L’alimentation ne doit pas être équilibrée sur un seul repas mais sur plusieurs.
2/ Le repas principal doit se faire à midi. Depuis des millénaires la médecine Ayurvédique en parle. C’était déjà les prémisses de la biochronologie, approche très actuelle. Pour éviter du poids et passer une bonne nuit, le soir faites un repas frugal. Un potage est un excellent choix.
3/ Ne mélangez pas certains aliments entre eux. Les repas doivent être composés avec des associations : glucides et légumes, ou bien protides (qui contiennent les lipides) et légumes , protéines et légumes. Ceci est le meilleur moyen maintenir son poids.

* Accompagner les légumes ou les crudités d’huile de première pression à froid et de jus de citron afin d’améliorer la digestion est une excellente habitude;
** Les algues peuvent être prises avec les légumes, les céréales ou les légumineuses. Ce serait dommage de les consommer avec de la viande, car elle sont suffisamment riches en fer et en protéines.


4/ Eviter le sel. On le trouve en suffisance par exemple dans les différentes denrées telles que les biscottes, les fromages, charcuterie et préparations achetées toute faites. Dans les restaurants éviter le potage et les sauces, car trop salés.
Pour assaisonner vos plats, il vaut mieux opter pour les épices comme: le curcuma: anti-inflammatoire, anti cancer ;le gingembre: tonique digestif et désinfectant; le clou de girofle: anti microbien et l’ aïl : condiment hypotenseur et protecteur du cœur. Utiliser également les herbes: estragon, thym, romarin sarriette…
En consommant les épices et les herbes, vous bénéficierez de leurs actions thérapeutiques
5/ Faites des repas végétariens deux jours complets par semaines.
6/ Préférez toujours les aliments complets car ils contiennent plus de fibres, de minéraux et de vitamines. Si vous ne pouvez vous permettre de manger des légumes biologiques, privilégiez au moins les légumes a racines non traités: carottes, pommes de terre, poireaux, oignons…
7/ Evitez avant tout les sucres rapides, qui stimulent le pancréas et créent un besoin pressent de nourriture. Par contre, un carré de chocolat noir a forte concentration s’avère bon pour la santé et en particulier pour le cœur.
8/ Boire de l’eau: seule boisson physiologiquement indispensable. Elle réveille toutes nos cellules, chasse les toxines. Boire entre les repas et au moins une heure après la fin du repas. Trop d’eau élimine les minéraux. Paradoxalement plus on a de poids en trop, plus l’appétit est grand.
9/ Surveillez votre poids et votre body masse (indice de masse graisseuse). Vous vieillerez mieux et ainsi vous échapperez aux nombreux problèmes de santé.