DHEA

La DHEA est une hormone mère que le corps convertit selon la forme hormonale qui lui convient le mieux : œstrogène, progestérone, testostérone ou adrénaline selon les cas.

Elle est responsable d’une sensation de bien-être global, il semble qu’elle améliore la mémoire, le sommeil, les résistances immunitaires et la masse musculaire.
Chez la femme entre 60 à 70 ans, elle ralentit la destruction osseuse, stimule la libido et la sexualité.

D’où l’idée de prescrire un complément DHEA de synthèse aux femmes de 60 ans et plus (sauf en cas d’hypertension ou de cancer) sous réserve d’un dosage en laboratoire de la DHEA endogène au préalable.
Mais il existe, pour les femmes, un risque d’augmentation de la pilosité et elle peut leur faire atteindre les mêmes taux de risques cardiovasculaires que les hommes car elle réduit le taux de bon cholestérol.
Il vaut donc mieux prendre de l’extrait de yam, équivalent naturel de la DHEA qui n’a pas ces inconvénients.