Les émotions au féminin

Féminin - masculin,
différences émotives

Les femmes sont trois fois plus sujettes à la dépression, plus vulnérables aux tourments affectifs, que les hommes. Elles sont plus anxieuses, torturées, préoccupées de manière exagérée au sujet de leurs performances.

Les facteurs physiologiques

La différence hormonale entre les deux sexes influence également la différence émotionnelle. Ainsi, les oestrogènes et les progestérones favorisent l’anxiété, la testostérone, l’agressivité.
On sait aujourd’hui que la testostérone émousse l’expression émotionnelle et inhibe les pleurs. En revanche, le déséquilibre œstrogèneprogestérone rend la personne dépressive, anxieuse, insomniaque, fatiguée avec humeurs variables, imprévisibles.

Les neuro-transmetteurs
De la dopamine, dépendent le plaisir et la sexualité. De la neurodrénaline, dépendent l’éveil et l’apprentissage. De la sérotonine, dépendent le mouvement et la concentration. Les endorphines, la morphine naturelle sécrétée par le cerveau, jouent un rôle crucial dans le circuit du plaisir et de la douleur. Le traitement par acupuncture agit sur la douleur et le bien-être.
L’anxiété
La peur est une émotion universelle que tout être humain connaît. Elle est considérée comme normale dans une situation menaçante.
En revanche, lorsqu’elle se manifeste à la faveur d’une situation dans laquelle rien ne l’a justifie, elle indique chez la personne un déséquilibre émotionnel.
On peut avoir peur de différentes manières : se laisser envahir par une vague de panique, avoir peur par anticipation, agitation masque de l’anxiété (obsession du rangement et de la propreté), peur de se produire en public ou de contracter une maladie. La peur se traduit aussi par de multiples phobies (névrose d’angoisse).

Les maladies psychosomatiques, troubles gastriques et intestinaux, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension, les problèmes respiratoires (asthme, bronchite, etc..) trouvent leur origine dans les émotions. La peau réagit aux émotions (eczéma, urticaire, etc..

Traitements alternatifs
Ils sont très personnalisés, ce qui convient aux uns ne convient pas autres. Homéopathie, fleurs de Bach, plantes, les huiles essentielles, l’acupuncture, etc..

Vous trouverez beaucoup de remèdes détaillés dans le livre
« Les émotions au féminin »
de Svetlana Crabbé
Homéopathie
Chaque remède possède son profil émotionnel propre et doit être choisi suivant la personnalité de chacune. Les dilutions jouent un rôle essentiel.

Fleurs de Bach
Il existe trente-huit quintessences florales qui traitent chacune un état émotionnel particulier et un aspect de la personnalité. Il faut traiter les désordres émotionnels et mentaux pour retrouver la santé physique.

Plantes
La phytothérapie est une médecine ancestrale présente sur les cinq continents depuis la nuit des temps. Si vous souffrez de dépression, d’anxiété ou de divers troubles émotifs, ou tout simplement si vous êtres stressée, les plantes peuvent vous être utiles.

Les huiles essentielles
La pharmacopée des anciennes civilisations telles que les Aztèques, Incas, Mayas, Egyptiens, regorgeait de connaissances pratiques sur les plantes aromatiques. Elles sont très volatiles et pénètrent très facilement par friction de la peau, par exemple le long de la colonne vertébrale, le plexus, ou la plante de pied.

L’acupuncture
Médecine chinoise de précision sans faille. Elle est très utile pour l’anxiété, la dépression et divers problèmes psychosomatiques tels que insomnie, migraine, troubles digestifs, vertiges, etc.